Comité de défenses des Bééétttes

Créé par Pepette la petite chienne bâtarde




Accueil Annie De La Biquette de Mary


Vie et fin du Comité
Bééétttes c'est quoi ?
La fabuleuse histoire de la chévre
Chipie abandonnée
Album photo

Frontenard
Site des Sotty
Annie Sotty
Alexandre Sotty
Paléontologie
Fossiles Montceau
Contacts et liens


Il y a bientôt 15 ans, une bande de copains humanistes et utopistes créaient le Comité de Défense des Bééétttes. Aujourd'hui ils ont tous disparus à l'exception de Daniel le vieil humain qui se bat toujours contre les moulins à vent et espère encore un monde meilleurs
Je l'ai rencontré la semaine dernière et il m'a convaincu d'utiliser les outils que Pepette et lui avaient créés pour défendre et faire respecter les BÉÉÉTTTES.
J'ai finalement accepté pour Daniel, pour Pepette mais aussi en mémoire de ma grand-tante Rose la chèvre qui avait participé activement à cette belle aventure. Je donnerai un peu de mon temps pour tenter d'aider ces Bééétttes en les incitant à s'exprimer
Annie De La Biquette de Mary
Institut de Capranologie de Bourgogne du Sud


Le texte ci-dessous est celui que Pepette avait écrit à l'époque

Le 15 octobre 2002, à mon initiative avec l’appui de Daniel le vieil humain, tous les membres de la grande et belle famille Sotty se sont réunis dans la ferme de Patrick pour créer un Comité de Défense des BÉÉÉTTTES.

Patrick nous avait permis l’utilisation de son bâtiment de stabulation pour l’aménager en salle de réunion. A l’usage elle s’est avérée trop petite pour cette assemblée constitutive exceptionnelle.

Étaient présents :

Les chiens qui comme d'habitude plus traditionalistes et gardiens des valeurs ... incarnaient l'ordre, la société progressiste, le service public et l'esprit de famille. Ils s'imaginaient tout connaître et étaient persuadés qu'ils étaient les seuls à pouvoir savoir ce qui seraient bien pour les autres.

Les chats qui étaient venus nombreux, (un peu trop car on ne les connaissait pas tous) voulaient absolument sous l'influence de Farfaday le persan, prendre la direction de ce comité car ils s'estimaient les seuls aptes à cette responsabilité de par leur rang social ... et leur noble origine.

Les humains aussi étaient là, très divisés (comme toujours) en trois grandes tendances. Une partie était regroupée autour de Patrick qui ramenaient toujours le sort des soi-disant plus bééétttes et précarisés d'entre nous, à des impératifs économiques. Une autre partie assez bruyante rejoignait la petite Amandine qui prétendait que nous devrions tous être égaux et que nous pouvions aussi vivre en bonne intelligence et dans le respect mutuel. (en résumé : tout le monde il aime tout le monde, et tout le monde il ne mange pas autrui) Et enfin tous les autres (la très très grande majorité) qui se contentaient de suivre sans savoir qui. En fait, ils s'en lavaient les mains et étaient beaucoup plus préoccupés par la défense de leurs petits privilèges du moment, comme d'habitude chez les humains ! ! !

Tous ceux en contrat très précaire dans la ferme à Patrick essayaient tant bien que mal et en ordre très dispersés de se regrouper en classe dite travailleuse et laborieuse autour de Rose la chèvre et de Blanchette la vache pour revendiquer une plus grande part des revenus de leur travail. Ils brandissaient des banderoles dénonçant l'exploitation dont ils étaient l'objet et prétendaient avec des arguments un peu convaincants.
Ils criaient qu'ils étaient les seuls à avoir une réelle importance économique dans la ferme, ce qui n'était pas faux.

Toute la volaille ou assimilée qui est taillable et corvéable à merci était présente à jacasser et a grappiller tout ce qui pouvait l'être et à s'amuser ; à tel point qu'il nous a même été impossible de les compter et malheureusement comme d'habitude ! Puis finalement contre toute attente c'est Ursule le lapin blanc qui s'est retrouvé scandaleusement investi comme étant le porte parole de la volaille. Certaines rumeurs prétendaient qu'il aurait été corrompu car c'est le seul de la volaille et assimilé à avoir un statut différent en disposant d'un appartement dans la chambre de la petite Amandine?



Les corneilles, les merles, les pies et les rats ont essayé de participer à cette réunion, mais ont très vite été chassé en particulier par toute la volaille qui s'estimait la principale victime de ces étrangers profiteurs et assistés. Elle était soutenue par les chiens et les chats qui étaient bizarrement devenus alliés de circonstances.... J'ai honte d'une telle réaction de rejet à l'intérieur de notre propre grande et belle famille ... ! ! ? à tel point que j'ai pensé abandonner ce projet de comité... mais il faut bien avancer pas à pas ..... et la vie doit être aussi faite de compromis

Les araignées et les abeilles avaient été invitées, mais nous n'avons pas pu dénombrer combien sont venues et qui étaient présentes tellement elles se ressemblent toutes .... l'ensemble des autres participants ont donc préféré ne pas les comptabiliser .... à l'exception de l'araignée de l'entrée de la salle de traite qui avait pris place tout à côté de l'estrade.

A noter que la famille renard qui avait fait dire qu'elle viendrait à préféré s'abstenir car la sécurité n'a pas pu lui être garantie

Sans surprise l’Assemblée Constitutive a voté à l’unanimité que le nom de ce comité de défense des Bééétttes sera -pepette.sotty.com-

Puis après des discussions houleuses, il a été décidé que l’activité de ce Comité serait la défense des Bééétttes ; c’est à des animaux, des pauvres, des populations précarisées, des étrangers et des idiots afin que chacun puisse enfin être identifié autrement que appartenant obligatoirement à la masse consommatrice et génératrice d’emplois sociaux.

Le conseil d’administration sera composé de 9 bééétttes élues pour 2 années : Pepette petite chienne bâtarde, Daniel le vieil Humain, Farfaday le chat persan, l’Araignée de la porte d’entrée de la salle de traite, Amandine la petite humaine, Rose la chèvre, Ursule le lapin blanc, Léna la chienne berger allemand et Blanchette la vache charolaise.

A l’issue de cette réunion la création de ce Comité de Défense des Bééétttes -pepette.sotty.com- a été officialisée plus ou moins à l’unanimité, à charge de Daniel le vieil humain, de Farfaday le chat persan, de Ursule le lapin blanc, de l’araignée de l’entrée de la salle de traite et de moi-même de faire les formalités administratives d’inscription.

Fait à Mary le 15 octobre 2002
PEPETTE petite chienne bâtarde




Daniel et Annie Sotty
2 rue de l'Abergement
71270 Frontenard
daniel@sotty.com

hébergement site chez online.net