La fabuleuse histoire de la chévre et du fromage de chèvres

par le Professeur
Annie De La Biquette de Mary
de l'Institut de Capranologie de Bourgogne du Sud




Accueil Annie De La Biquette de Mary


Vie et fin du Comité
Bééétttes c'est quoi ?
La fabuleuse histoire de la chévre
Chipie abandonnée
Album photo

Frontenard
Site des Sotty
Annie Sotty
Alexandre Sotty
Paléontologie
Fossiles Montceau
Contacts et liens


La Chèvre et le Fromage de Chèvres, Chèvres et Fromages de Chèvre en Bourgogne
c'est un grand honneur pour moi, petite chèvre chétive de race alpine descendante de la chèvrerie de Patrick à Mary en Bourgogne de pouvoir vous conter succinctement l'histoire de ce grand peuple caprin.
Grâce à Estelle veuve de cet exceptionnel Patrick du comité de défense des "bêtes" créé par la Pepette en 2002, au vieil humain Daniel encore très présent et à ma maman Rosalie issue de cette chévrerie, j'ai eu l'immense privilège d'être libérée des tâches imparties à ma race afin de me consacrer à mes études
Après plusieurs années à l'Institut de Capranologie de Bourgogne du Sud sanctionnées par un mémoire sur l'approche psychologique de la chèvre chez les éleveurs caprin du GIE Capriferm et tout récemment par une thèse sur l'origine et le positionnement zoologique de la Chèvre Domestique (Capra hircus). Ce travail sera publié dans un avenir proche.
Je tiens donc à vous remercier tous et toi Patrick tout particulièrement.

La fabuleuse histoire de la chèvres et du fromage de chèvres

Préambule :
Je tiens à préciser que toutes les dates indiquées ci-dessous sont approximatives à quelques centaines d'années près , sauf bien sûr quand je l'indiquerais précisément.
Et j'éviterais autant que possible de parler de périodes préhistoriques .... car il faut bien entendre qu'elles s'identifient à des faciès culturels et que cela ne doit en aucun cas être associé à une date unique. Exemple l'apparition du néolithique peut varier de plusieurs milliers d'années suivant le lieu où nous nous situons (-11000 dans le "croisant fertile" du Moyen-orient et en Afrique, -8000 en France, -7500 en Suisse et -6000 en écosse)


-30000 :
Début de la dernière glaciation qui correspond également à la lente mais inexorable disparition de l'Homme de Neandertal et de l'Homo Sapiens Sapiens qui seront remplacés par "l'homme moderne" . Mais également le déclenchement du processus d'extinction des grands mammifères - dont le mammouth, le rhinocéros laineux et l'ours des cavernes - Yves Coppens ce grand savant humain dit de cette date qu'elle marque la fin de la paléontologie et qu'elle est le début de la préhistoire.
Pendant la longue période qui a précédé, ..... l'homme a été un chasseur prédateur redoutable et redouté qui suivait les migrations des grands troupeaux, n'hésitant pas à brûler de très grands espaces et à décimer totalement des troupeaux. Et nous Genre Capra .... nous avions colonisé pratiquement tout ce qui nous était possible en adaptant de nombreuses Espèces nouvelles. Nous étions relativement protégés grâce à notre mode de vie et notre spécificité de vivre en petits troupeaux dispersés et surtout car nous avions choisi de vivre dans des paysages escarpés et souvent inaccessibles aux hommes. Notre bonheur n'allait pas durer .....

-16000 :
nous sommes au paroxysme de la dernière glaciation : toute l'Europe, l'Amérique du nord et une grande partie de l'Asie sont sous les glaces alors que le Sahara subit une grande sécheresse. Entre les deux il est une région très privilégiée - l'emplacement du Golf Persique actuel - Le niveau des mers a beaucoup baissé découvrant d'immenses territoires nouveaux et le Golf Persique est devenu un vallée fertile, ensoleillée et arrosée par un grand fleuve généreux réunissant le Tigre et l'Euphrate.
L'homme à encore amélioré ses méthodes de chasse notamment du fait de son alliance de circonstance avec - le chien - Le genre Homos est partout et de plus en plus nombreux, il se confectionne de nouvelles armes dévastatrices et effrayantes tuant à plus de dix mètres. Même le froid ne le décourage pas car il se fabrique des abris, où vit dans des cavernes et des grottes .... c'est la période de Lascaux, des sculptures et ustensiles en os ....
Et nous Genre Capra .... c'est le temps le plus sombre et le plus triste, beaucoup d'espèces de cousines disparaissent et s'éteignent définitivement.
Du fait du froid et des glaciers notre nourriture se raréfie ... nos montagnes deviennent de plus en plus inhospitalières et dangereuses.... nous sommes obligées de redescendre et nous devenons alors des proies faciles à toutes sortes de prédateurs .... dont l'Homme et Son Chien.

-13143 ou année 0 pour les Caprinae:
Nous sommes au nord de l'Irak actuel en Mésopotamie entre le Tigre et l'Euphrate .... Le réchauffement a commencé et devient très sensible dans cette région .... mais le climat est toujours rude et la nourriture devient de plus en plus rare ..... obligeant tous les êtres vivants (homos compris) à prendre d'énormes risques pour survivre. Les grands mammifères herbivores (mammouths, rhinocéros laineux, etc...) et carnassiers (ours et lions des cavernes) des régions plus septentrionales sont pratiquement disparus. Et nous Genre Capra .... (comme beaucoup d'autres) étions en difficultés majeures et menacés d'extinction.
C'est alors .... à l'initiative d'un chef de clan humain dont notre mémoire collective à oublié le nom, qu'une réunion à eu lieu entre les représentants des homos et des représentants Capra ægagrus au nom de tous les Caprinae
Il a été dit et figé dans le temps que tous les descendants du genre Homos et tous les descendants de la sous-famille Caprinae vivront désormais en symbiose ...
1 - Les homos aidés des chiens assureront une protection et la survie de toute notre sous-famille Caprinae en nous logeant et en nous choyant
2 - En contrepartie nous fournirons lait, viande, peau, poils et autres sous-produits.
Inutile de vous dire que cet accord cadre a été très difficile à mettre en application et plusieurs millénaires seront nécessaires, mais pour le genre Homos il annoncera le vrai début de la sédentarisation et donc de l'agriculture.

-11000 ou vers +2000 pour les Caprinae :
Fin de la dernière glaciation .... Le réchauffement important entraîne la montée des eaux dans l'atlantique "faisant sortir les hommes des grottes et cavernes", c'est la fin de l'art pariétal. De grandes forêts de feuillus et de conifères apparaissent, les gros mammifères des temps glaciaires comme le mammouth, le rhinocéros laineux ont disparus. Les rennes migrent dans le Nord, les chevaux et les bisons se raréfient. L'isthme méditerranéen qui joignait l'Italie à la Tunisie par l'île de Malte s'affaisse et les eaux du Golf Persique ont monté de 120 mètres retrouvant sensiblement le niveau actuel. Les premiers regroupements d'humains (villes) existent maintenant dans le "croisant fertile" .... le commerce et les échanges sont importants. Et nous les Caprinae .... l'espèce Capra ægagrus est maintenant devenu Capra hircus : La chèvre domestique comme les hommes nous nomment.

-9000 ou vers +4000 pour les Caprinae :
Le climat est redevenu clément un peu partout ... en Europe, en Amérique et même au Sahara ou une période humide existe depuis près de 1000ans .... les grandes civilisations à venir trouvent leur origine à cette époque. Et nous les Caprinae : L'espèce Capra hircus ( chèvre domestique) est maintenant présente dans tout le Bassin Méditerranéen ... Les autres genres et espèces commencent à se rapprocher de l'homme notamment le mouton domestique (Ovis aries), descendant du mouflon d’Asie mineure (Ovis orientalis), la plus petites espèce du genre Ovis, avec une influence possible de l’urial d’Arménie (Ovis vignei). Il faudra attendre encore plus de 1000 ans pour voir le boeuf devenir domestique, 1500 pour le chat à chypre et 2500 pour que le cheval trouve un accord avec les humains (bord de la Mer Noire)
Mais cela est une autre histoire que je vous conterai dans un prochain exposé

Professeur Annie De La Biquette de Mary
Décembre 2015




Daniel et Annie Sotty
2 rue de l'Abergement
71270 Frontenard
daniel@sotty.com

hébergement site chez online.net